baltDeux frères, deux familles, l'une riche et glorieuse, les goldman de Baltimore, l'autre plus modeste et laborieuse , les Goldman de Montclair et bien sûr des cousins qui , contrairement aux parents, adorent se retrouver et refaire le monde. Marcus (Goldman de Montclair) se souvient des leurs aventures, de leur amitié, des amours naissantes et découvre en retraçant leur parcours ce qui a provoqué le Drame de la famille et sa dislocation....

Encore un joli roman de cet auteur, bien mené et bien écrit !

coeurSancoeurs

Des extraits :

  • Dans 20 ans les gens ne liront plus. Ils seront trop occupés à faire les zozos sur leurs téléphones portables. (...) Les enfants de vos enfants regarderont les livres avec la même curiosité que nous regardons les hyéroglyphes des pharaons. Ils vous diront: "Grand-père, à ,quoi servaient les livres ?" et vous lmeur répondrez: "à rêver. Ou à couper des arbres, je ne sais plus " A ce moment là il sera trop tard pour se réveiller: la débilité de l'humanité aura atteint son seuil critique et nous nous entretuerons à cause de notre bêtise congénitale (...). L'avenir n'est plusd dans les livres, Goldman.
  • Un pays dont le système scolaire ne marche pas n'est ni une démocratie ni un état de droit !
  • Il n'y a pas un drame mais des drames.(...) Les drames sont inévitables. Ils n'ont pas beaucoup d'importance, au fond. Ce qui compte, c'est la façon dont on parvient à les surmonter.
  • (...) Les livres sont plus forts que la vie. Ils en sont la plus belle des revanches. Ils sont les témoins de l' inviolable muraille de notre esprit, de l'imprenable forteresse de notre mémoire.

Aout 2015